Christine Bouchard
Acupuncture et Bowen à Aix-en-Provence
Résidence Loubassane, av du Doc Bertrand - Bat C2, 13090 Aix-en-Pce, France
 
06 71 10 35 78

Méthode Bowen pour personnes en situation d'handicap, nourrissons, enfants, adolescents

Méthode Bowen à Aix-en-provence (13090)

Bowen, qu’est-ce que c’est ?

Pratique thérapeutique s’appuyant sur la somesthésie, la thérapie Bowen s’appuie sur la physiologie des réflexes neuromusculaires permettant au corps de se réguler et d’équilibrer son homéostasie par stimulation des récepteurs neuro-musculaires et tendineux.

En pratique

Le thérapeute effectue des micro-mobilisations très douces sur des muscules, des ligaments, des nerfs, des tendons ou les fascias, permettant une régulation du système nerveux autonome.

Méthode Bowen

Chaque mobilisation est suivie d’une pause minimum de 2 min (plus longue si nécessaire). Cette pause intégrative, pratiquée en l’absence de tout autre stimulus (dans le silence, sans autre interférence), mobilise une zone cérébrale appelée l’insula. Le cortex insulaire ayant pour rôle la gestion des émotions et la régulation homéostasique du corps, on comprend dès lors que la technique Bowen agit sur l’équilibre général de l’individu, tant au niveau physiologique qu’émotionnel. 

La méthode Bowen, pour qui, pour quoi ? 

Très douce, cette méthode s’adresse à tous, du nourrisson à la personne âgée, quelle que soit la condition de la personne. Ses grandes indications vont des troubles ostéo-articulaires aux déséquilibres fonctionnels en passant par la préparation et la récupération des sportifs professionnels.

La liste suivante est constituée à partir des témoignages de personnes ayant eu recours à la technique Bowen.

  • Raccourcissement de la convalescence post-opératoire ou post-traumatique (que l’événement soit récent ou non).
  • Douleurs ostéo-musculaires aiguës ou chroniques, post-traumatiques, post-chirurgicales ou d’origine arthritique, avec perte de mobilité ou spasmes musculaires.
  • Blessures sportives (chevilles, genoux, bassin, rachis, entorses, claquages, tennis elbow, etc.)
  • Céphalées et migraines d’origine posturales, émotionnelles ou digestives. 
  • Fatigue chronique, fibromyalgie.
  • Troubles gynécologiques (cycles irréguliers, syndrome prémenstruel, bouffées de chaleur, endométriose…)
  • Troubles digestifs : constipation, diarrhée, ballonnements, etc.
  • Troubles du sommeil.
  • Troubles de la thyroïde.
  • Dépression.

 

Nous remercions Louise Tremblay pour sa formation et ses bouquins qui nous ont permis de rédiger cette présentation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.